Construction

Un train à « l’ancienne » pour un biplan « oldtimer »

Michel se trouvant décontenancé devant la réalisation de son train m’a appelé à la rescousse.

C’est vrai que ce serai dommage de faire décoller ce Stampe  équipé d’un train du commerce moche et pas beau.

 

On va donc lui confectionner une structure de train en corde à piano qu’il pourra habiller par la suite de balsa pour le rendre plus réaliste.

MEDION   DIGITAL CAMERAMEDION   DIGITAL CAMERA

Je me base sur son plan qui n’a pas l’air mal excepté pour la fixation. Je confectionne deux baguettes de pin rainuré à 4mm taille de la cap que je colle sur les couples du fuselage.

MEDION   DIGITAL CAMERAMEDION   DIGITAL CAMERA

Ensuite utilisant une fausse équerre et le plan je plie la cap.

MEDION   DIGITAL CAMERA MEDION   DIGITAL CAMERA

Tout ça à l’aide d’un étau et d’un marteau pour bien marquer les angles. On reporte au fur et à mesure des pliages les dimensions sur la cap et termine par la couper à la disqueuse. Après un demi-milliard d’ajustement on a quelque chose de correcte.

MEDION   DIGITAL CAMERAMEDION   DIGITAL CAMERA

On peut maintenant poser sur le fuselage pour prendre les dimensions de la partie avant servant de tirant. S’ensuit un autre demi-milliard de pliage, ajustements et tordage.

MEDION   DIGITAL CAMERA MEDION   DIGITAL CAMERA

Il nous faut maintenant assembler entre elles ces jolis cap tordues sans les détremper, donc sans les chauffer comme une brute aux chalumeau ou à la lampe à souder hein!

La recette miracle est simple : un fer a souder de plus de 100w, de l’étain, du fil laiton et de la pâte à souder. On trouve tous ça dans un bon atelier ou chez le marchand du coin; la pâte à souder au rayon plomberie ( d’ailleurs très pratique sur le cuivre pour étamer), le fil laiton (0.3mm) au rayon des câbles et compagnie.

MEDION   DIGITAL CAMERA

On commence par ligaturer les pièces à assembler. le fil laiton se bloque facilement en repassant sur lui-même, ensuite on essaie d’enrouler de façon bien jointive pour que ça soit « jouli ».

MEDION   DIGITAL CAMERA

On badigeonne de la pâte à souder sur la ligature; cette pâte décape et étame en même temps lorsqu’elle est chauffée par le fer.

MEDION   DIGITAL CAMERA MEDION   DIGITAL CAMERA MEDION   DIGITAL CAMERA

Temps que le fer chauffe la ligature maintenant étamée on charge avec l’étain pour bien souder le tout.

MEDION   DIGITAL CAMERAMEDION   DIGITAL CAMERA

On ligature, étame et soude petit à petit le train en place pour qu’il s’ajuste pil poil dans les supports !

MEDION   DIGITAL CAMERA

Et voilà un train tous neuf et qu doit ressembler à ça
Afficher l'image d'origine

8 Réponses à “Un train à « l’ancienne » pour un biplan « oldtimer »”

  1. Le 21 février 2016 à 0 h 30 min pilatus a répondu avec... #

    Super boulot encore une fois Bravo Mathieu

  2. Le 21 février 2016 à 8 h 15 min cubanostra a répondu avec... #

    Merci pour la leçon, encore une fois bravo Mathieu c’est superbe.

  3. Le 21 février 2016 à 8 h 49 min Dada a répondu avec... #

    Beau boulo Mathieu a ce michel on voie qu’il et dans le miel

  4. Le 21 février 2016 à 8 h 51 min Dada a répondu avec... #

    L’avion va être lourd

  5. Le 21 février 2016 à 8 h 54 min Dada a répondu avec... #

    Tu aurais pu le souder avec un mig

    • Le 21 février 2016 à 18 h 20 min LE BARBU a répondu avec... #

      le mig chauffe trop et détrempe l’acier

      • Le 22 février 2016 à 22 h 36 min dada6898 a répondu avec... #

        Soudure par point et soufflette

  6. Le 24 février 2016 à 15 h 33 min dada6898 a répondu avec... #

    Ça doit être dit de meulée et prendre une photo en même temp

Ajouter votre réponse

Google Hairtz |
L'Atelier d'Aneliz |
Lessucreriesdanaetmae |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Eclipse de pullip
| CROUS-infosculture
| Les super-héros et l'a...